Terre noire, H. 44cm, l.16cm
Le thème de cette sculpture est la forêt. Une mise en relief de la densité végétale. L'eau, la fôret et les daturas. Un couple d'Ibis perché sur un tronc renversé.

La grâce de RUBENS

Porcelaine, H. 40cm, l.18cm
Le chat Rubens est souvent présent dans mes peintures. Cette sculpture tourne sur elle-même. Elle est un hommage à la graciosité de ce chat. Les fruits, poires, citrons participent à  cette fête. Ils s'animent dans leur corbeille et le monde végétal  les couvre tout en légéreté. Une horloge posée sur un guéridon danse et rappelle mon travail récent.

DANTAS, Tigre, anaconda et ours fourmilier

Porcelaine, H. 40cm, l. 12cm
Cette sculpture s'enroule comme autour d'un  fût d'arbre.  Elle maginifie l'exubérante forêt "vierge" habitée par le bestiaire amazonien présent dans un  grand nombre de mes peintures. L'anaconda, le jaguar appelé Tigre, et dans l'eau l'ours fourmilier et les Dantas. Deux d'entre elles sont allongées sur la rive du fleuve et somnolent.  
 
La forêt amazonienne est la source de mon inspiration depuis quelques décennies. Dans la pensée des Indiens d’Amazonie, Jaguar, Anaconda et Harpie, sont des créatures dotées d'un grand pouvoir. Le dualisme, qui dans nos sociétés oppose nature et culture, est inconnu des Indiens d'Amazonie. Entre les arbres, les plantes, aussi bien au niveau des racines que du feuillage, il  y a des échanges de molécules, de composés volatiles. Entre végétaux et animaux s’est tissé un réseau de connexions complexes que cette sculpture met en scène.
 "Paysage émergent" est constitué de plusieurs pièces en porcelaine qui s'ajustent les unes dans les autres  sous la forme de 3 tableaux: Harpie sur sa liane, Jaguar et Anaconda sur une liane guimauve entre deux feuilles qui se dressent, et les feuilles d'héliconias entre les deux..
Cette création sert de modèle pour une sculpture monumentale en cours de réalisation. 
 
 
 

Paysage émergent

Porcelaine

Harpie

Porcelaine, H. 33cm, l. 24cm
La forêt amazonienne est une surprenante architecture:  lianes guimauve, feuilles d'héliconias, racines aériennes qui s'enfoncent et déforment la terre. Ces grandes feuilles nervurées ont une forme zoomorphique. Elles nous observent. C'est ma démarche actuelle. Montrer qu'entre les plantes et les animaux s'est tissé un réseau de connexions complexes. Harpie n'est pas seule, dans d'autres sculptures il y a Anaconda et Jaguar. 

Racines aériennes

Porcelaine, H. 46cm, l.34cm
Cette composition est en deux partie. Un socle de racines ancrées dans le sol. Sur ce socle percé d'un orifice qui semble nous regarder, s'appuie une feuille de porcelaine qui se déforme, se contorsionne, s'élance dans les airs...  C'est à l'image de la forêt, des élancements, des constructions fascinantes de végétaux et de lianes...

Héliconias

Porcelaine, H. 32cm, l. 28cm
Cette construction évoque un totem. Les héliconias forme un bouquet  de feuilles qui se dressent. Les racines les soutiennent.
 

Amazonie

© 2014 by Feuillet. All rights reserved

  • c-tbird
  • c-facebook
  • c-flickr
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now